Champagne Laurent-Perrier : quand les femmes font pétiller le champagne

 

Photo: François Halard Tous droits réservés Champagne Laurent-Perrier

 

Par Anne-Louise Desjardins

 

Dans le cadre de Montréal Passion Vin, Lucie Pereyre de Nonancourt viendra faire déguster les grandes cuvées de la prestigieuse maison Champagne Laurent-Perrier. Elle parlera de la riche histoire et de la philosophie de ce domaine familial situé à Tours-sur-Marnes. Dans ce lieu unique, les femmes ont su participer au succès de l’entreprise dès 1887, signant de grands crus et faisant mousser leur passion pour le champagne d’une génération à l’autre, avec l’aide d’experts chevronnés.

 

L’arrière-grand-mère paternelle de Lucie Pereyre de Nonancourt, Marie-Louise, serait certainement ravie de constater que la pérennité du domaine qu’elle a racheté en 1939 de la veuve Eugénie-Hortense Laurent est assurée pour une quatrième génération grâce à l’implication de la jeune femme dans cette grande maison réputée pour ses champagnes au style racé et unique. Elle en serait d’autant plus fière que ses deux petites-filles, Stéphanie et Alexandra (la mère de Lucie) font aussi partie du directoire de cette entreprise qui existe depuis 1812.

Lucie Pereyre Photo: Leif Carlsson Tous droits réservés Champagne Laurent-Perrier.

 

Une histoire qui met en vedette le courage des femmes

 

L’histoire de Champagne Laurent-Perrier est fascinante et mérite d’être racontée. Cette maison fondée par André-Michel Pierlot, puis reprise par son fils, sera éventuellement léguée au chef de cave Eugène Laurent, faute d’héritiers dans la famille Pierlot. Au décès d’Eugène Laurent, une longue lignée de femmes courageuses et inspirées prendra en main les destinées de l’entreprise afin de la faire fructifier. D’abord, la maison prendra le nom de Veuve Laurent-Perrier en 1887, quand l’épouse d’Eugène Laurent, Mathilde Émilie Perrier, se retrouvera veuve et aux commandes, réunissant les deux noms de famille (Laurent et Perrier) pour nommer cette maison dont elle assumera la direction avec un aplomb peu commun.

 

En 1925, Mathilde cédera les rennes à sa fille Eugénie Hortense Laurent, qui en assurera à son tour le développement jusqu’en 1939, pour la céder à Marie-Louise de Nonancourt (née Lanson). Également veuve, cette dernière a un instinct très sûr et souhaite pouvoir développer la maison champenoise afin d’assurer l’avenir de ses quatre enfants. C’est à son fils Bernard qu’elle confiera l’obligation d’apprendre tous les rouages de l’entreprise, dès son retour de la guerre en 1945. Pendant trois ans, il fera tous les métiers, d’ouvrier de vigne à ouvrier de cave, puis gestionnaire, avant d’être nommé président-directeur général en 1948. La maison employait alors une vingtaine de personnes.

 

Bernard de Nonancourt, un visionnaire

 

Sous la direction de Bernard de Nonancourt, la maison Champagne Laurent-Perrier connaîtra un développement accéléré et sera rapidement reconnue partout dans le monde pour la finesse de ses champagnes et leur caractère unique. Bernard de Nonancourt sera d’ailleurs un des seuls producteurs champenois à avoir expérimenté toutes les facettes des métiers de ses employés, ce qui en fera un patron exemplaire. Il sera aussi le premier à utiliser les cuves d’acier inox afin de créer des champagnes racés et vifs, vendus aujourd’hui dans 120 pays.

 

Mais les femmes n’ont jamais cessé, pour autant, de jouer un rôle de premier plan chez Champagne Laurent-Perrier, puisque les deux filles de Bernard de Nonancourt, Nathalie et Alexandra, ont travaillé à ses côtés et ont pris les rennes du comité de direction à son décès, aux côtés de Stéphane Daylac et du chef de cave Michel Fauconnet. Elles s’assurent de perpétuer les valeurs d’exigence, de finesse et d’élégance de la maison, tout en protégeant l’indépendance de l’entreprise et son image de marque. Et voilà qu’une autre génération de femmes passionnées de champagne se profile, avec l’arrivée en poste en octobre dernier de Lucie Pereyre de Nonancourt, qui sera représentante de la Cuvée de prestige Grand Siècle. « À ce titre, mon implication sera beaucoup plus orientée vers l’acquisition du savoir-faire spécifique de Laurent-Perrier pour l’élaboration des vins et le côté communication de Grand Siècle », explique la jeune femme.

 

Une philosophie unique

 

Cette dernière aime bien situer le domaine que son arrière-grand-mère et son grand-père Bernard ont su si bien développer au fil des ans. « L’ensemble du Domaine Laurent-Perrier se trouve à Tours-sur-Marne, un des 17 grands crus de la Champagne, au carrefour de la Montagne de Reims, de la Vallée de la Marne et de la Côte des Blancs, précise-t-elle. L’élaboration de nos vins, dans toutes ses composantes, se fait au domaine, qui compte aujourd’hui 23 hectares. » La philosophie de Laurent-Perrier est aussi très importante pour Lucie Pereyre de Nonancourt, la maison s’appuyant sur des partenaires vignerons depuis 1948. « Ces vignerons ont, depuis 3 à 4 générations, accompagné le développement des vins de la gamme. Cependant, la maison a acquis ces dernières années un vignoble de 150 hectares, soit l’équivalent de 10 % de son approvisionnement, ce qui permet à nos équipes d’avoir une connaissance approfondie du terroir et de maitriser la qualité de nos raisins. »

 

Lorsqu’on discute d’innovation dans la continuité avec la représentante de la jeune génération de la famille de Nonancourt, on constate que le respect d’un héritage marqué par l’audace a beaucoup d’importance. « Il faut savoir que Laurent-Perrier était presqu’un nouveau venu sur le marché en 1948, quand Bernard de Nonancourt en a pris la présidence. Quand on arrive sur un marché bien établi avec de grandes maisons de champagne, connues et reconnues pour leur qualité, si on veut exister aux yeux des professionnels du vin, des clients et des consommateurs, il faut apporter quelque chose de nouveau, de différent et de supérieur au marché », explique Lucie Pereyre de Nonancourt. C’est la raison pour laquelle il a imaginé Grand Siècle dès 1952, quand il a isolé les meilleurs lots de 11 des 17 Grands Crus, qu’il a plus tard assemblés avec les meilleurs lots des années 1953 et 1955. » Cet esprit novateur, disruptif, on le retrouve aussi dans Cuvée Rosé qui est un vin emblématique de Laurent-Perrier. « Donc, oui, la signature de Champagne Laurent-Perrier est le chardonnay; et même pour la Cuvée Rosé qui est un 100 % pinot noir, on retrouve dans le style des traits communs basés sur la pureté, la fraîcheur et l’élégance. C’est dans cet esprit d’audace et de continuité que nous nous inscrivons. »

 

Photo: Leif Carlsson Tous droits réservés Champagne Laurent-Perrier.

 

Certification environnementale

 

Un autre aspect essentiel pour Champagne Laurent-Perrier, c’est le souci de l’environnement, de constamment réduire l’empreinte écologique de la production. À cet effet, Lucie Pereyre de Nonancourt nous rappelle que 20 % du vignoble champenois est sous certification environnementale et que la région s’est donnée un ambitieux objectif d’atteindre dans un assez proche avenir 100 % des surfaces régies par l’appellation soient sous certification environnementale. « En plus de cette certification, que nous détenons, depuis les années 2000 la maison Laurent-Perrier s’est aussi engagée dans un processus plus précis avec ses partenaires vignerons et dans son vignoble en propre, par un souci de respect pour l’environnement qui est absolument incontournable aujourd’hui, jumelé à un processus d’amélioration qualitative, explique la jeune recrue.

Notre philosophie n’est pas d’adapter des principes sur l’ensemble, mais de travailler en fonction de chaque parcelle, chaque cépage. »

 

Photo: Leif Carlsson Tous droits réservés Champagne Laurent-Perrier

 

 

Lors de son passage à Montréal Passion Vin, qui correspond à son premier séjour à Montréal (et au Québec), Lucie Pereyre de Nonancourt présentera les champagnes suivants. Elle nous offre ses commentaires pour chacun.

 

La Cuvée Brut – Champagne et Ultra Brut – Champagne

Laurent-Perrier est pionnier dans la catégorie Brut Nature, Ultra Brut étant un vin sans dosage : il exprime par sa pureté la richesse de la craie, de même que la qualité du chardonnay et du pinot noir. Le choix de l’année est déterminant, car il nécessite un parfait équilibre entre une belle maturité et une acidité basse. La fraîcheur et la structure doivent être en parfaite harmonie.

 

Brut Millésimé 2008 – Champagne

La Maison a fait le choix exigeant de ne millésimer que rarement, mais lorsqu’elle le fait, c’est dans le but d’exprimer la personnalité distinctive d’une année de qualité. Après une sélection rigoureuse des meilleurs crus et cépages de chardonnay et de pinot noir, en proportions égales, le vieillissement en cave se fera au minimum pendant 10 ans.

 

Cuvée Rosé Brut – Champagne

Cuvée Rosé a été créée en 1968 à partir d’une macération 100 % pinot noir pour permettre l’extraction de la couleur, mais surtout, l’obtention des meilleurs arômes de fruits rouges frais. Une dizaine de crus, majoritairement des grands crus, provenant principalement des secteurs sud et nord de la Montagne de Reims – dont la célèbre Côte de Bouzy – sont privilégiés pour entrer dans l’assemblage de Cuvée Rosé non millésimé. On peut également souligner son flacon unique et distinctif portant l’écusson Laurent-Perrier.

 

Grand Siècle Brut – Champagne

Dans les années 50, mon grand-père Bernard de Nonancourt eut l’idée de créer une cuvée de prestige en s’affranchissant des conventions champenoises, à savoir qu’une cuvée de prestige devait obligatoirement être millésimée. Pour lui, sa cuvée de prestige devait avoir un style unique, mettant en exergue l’art de l’assemblage propre à notre savoir-faire champenois : assembler des années, assembler des cépages – en majorité le chardonnay, complété par le pinot noir – et assembler des crus…. Choisir le meilleur pour, finalement, « assembler le meilleur avec le meilleur pour obtenir le meilleur », comme Bernard de Nonancourt aimait à le dire. Grand Siècle consiste à recréer l’année parfaite par l’assemblage de 3 années exceptionnelles, millésimées par Laurent-Perrier, aux profils œnologiques complémentaires, ce qui permet d’obtenir structure, fraîcheur et finesse en parfaite harmonie. L’Itération n°24 de Grand Siècle est composée des années 2007, 2006 et 2004, avec un vieillissement en cave de 10 ans avant son dégorgement.

 

Alexandra Rosé Brut 2004 – Champagne

Alexandra Cuvée Rosé millésimé est uniquement créée les années où le chardonnay et le pinot noir des grands crus arrivent à maturité au même moment, ce qui est rare en Champagne. Pendant la macération du pinot noir, un pourcentage de chardonnay est ajouté à hauteur de 20 %, afin d’obtenir ce mariage d’exception qui vieillira dans nos caves pendant 10 longues années avant son dégorgement. Seuls 7 millésimes ont été élaborés depuis son lancement en 1987.

 


Pour plus d’information sur l’événement visitez : Montréal Passion Vin 

 

Par Anne-Louise Desjardins

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Chaque jour, une spécialité portant la griffe du chef Samuel Beauregard s’ajoute au menu du restaurant Comme Chez Soi.

Une compétition amicale organisée par le Fonds Exquis pour la sommellerie, mettant en scène trois jeunes sommeliers et les Vins du Val de Loire.

MONTRÉAL PASSION VIN 2019
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du Public vin bière 2019
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.