Vignerons généreux : La douce révolution écologique de Château Montrose

Conversation avec Hervé Berland

 Votre maison compte parmi les grands domaines bordelais. Pouvez-vous résumer un peu de son histoire qui s’étend sur deux siècles, mais surtout, ce qui distingue votre maison des autres de taille et de qualité comparable. Présentez-la à nos lecteurs.

Au 18ème siècle, les croupes de Montrose ne sont que landes de bruyères. Leur teinte rose, visible de l’estuaire où circulent à l’époque de nombreux navires marchands, suggère aux marins de surnommer cette colline « Mont Rose » … un nom qu’Étienne Théodore Dumoulin adopte plus tard pour baptiser cette terre oubliée quand il en hérite en 1778. Convaincu de son potentiel, il décide d’y planter de la vigne et, seulement 40 ans plus tard, lors du classement de 1855, ses efforts sont récompensés : Château Montrose est classé Second Grand Cru. Son vignoble s’étend alors sur 95 hectares, soit sa surface actuelle. Trois familles se succèdent ensuite à la tête du domaine, marquant son histoire par une quête d’excellence et des millésimes de légende (1929, 1945, 1961, 1989, 1990…). La propriété leur doit le socle sur lequel Montrose assoit aujourd’hui son image et sa place unique dans l’univers des vins d’exception. En 2006, séduit par ce Grand Cru dont ils mesurent l’immense potentiel, Martin et Olivier Bouygues en font l’acquisition.

Parlons du Château. Décrivez le domaine et son évolution récente, les importantes rénovations et le modernisme qui a été insufflé à l’entreprise, associé à cette exigence qualitative très grande qui est la vôtre.

Dès l’acquisition du domaine, en 2006, Martin et Olivier Bouygues ont décidé d’y investir pour donner à Château Montrose un écrin d’une qualité technique exceptionnelle, dans le pur respect du style XVIIIème typique du bordelais. Sept années de travaux de rénovation conduits sur 10 000 mètres carrés dans un esprit associant la recherche de performance, couplé au respect des personnes et de l’environnement permettent aujourd’hui aux équipes du domaine de travailler dans des conditions techniques optimales et dans un cadre d’une exceptionnelle beauté. La pièce maîtresse de ce chantier est le Grand chai, consacré à l’élevage sur mesure du Grand Vin de Château Montrose. Afin de respecter l’environnement et de réduire de façon significative l’empreinte carbone du domaine, toutes les opportunités d’économie et de production d’énergie ont été explorées. Ainsi, 3000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques installés sur les toitures des bâtiments permettent de produire la plus grande partie de l’énergie nécessaire au fonctionnement du domaine. Le recours à la géothermie permet, quant à lui, d’assurer la régulation des températures des chais, des installations techniques et de l’ensemble des bâtiments. On a aussi recours à des tracteurs électriques.

Comment atteint-on l’équilibre optimal entre innovation, recherche constante de qualité et respect des traditions ?

Le domaine réunit aujourd’hui plus de 65 collaborateurs à la vigne et au chai qui partagent au quotidien une même philosophie de travail : le respect du terroir et la recherche de l’excellence. Celle-ci se traduit notamment par un travail minutieux de la terre, une sélection parcellaire très précise suivie d’un assemblage du meilleur de la récolte pour le grand vin, Château Montrose. Les sélections suivantes sont consacrées au 2ème vin, la Dame de Montrose, et au 3ème vin, le Saint Estèphe de Montrose. Profonds, intenses, complexes, développant des arômes concentrés de fruits mûrs, d’épices et de tabac, les vins de Château Montrose perpétuent la tradition de puissance et de densité caractéristique du style  » classique  » des grands Saint-Estèphe. Reconnus comme vins de longue garde, ils révèlent toujours une grande finesse assise sur une belle structure tannique.

Exquis Magazine - Vignerons généreux : Château Montrose - Montréal Passion Vin
Château Montrose

 

Dans le Bordelais, l’effet millésime est important, avec une météo souvent changeante. Cela est certainement une source de stimulation et de recherche d’excellence supplémentaire pour vous. Comment utilise-t-on cette variable au meilleur escient possible afin de produire des vins hors du commun ?

La climatologie de notre région est un facteur indispensable à la production de grands vins. Loin d’être un handicap, c’est au contraire une formidable opportunité, nous permettant chaque année de façonner un millésime différent, et d’éviter justement la standardisation. Nous faisons du sur mesure, et les caprices du temps nous encouragent à être de plus en plus précis et réactifs. Nous avons la conviction que ce sont avant tout les caractéristiques uniques de notre terroir qui font la différence. De ce fait, on ne peut pas parler à Montrose de « petit » ou de « grand » millésime. Il y a des millésimes difficiles et d’autres plus faciles. Pour révéler au mieux ce que la nature nous donne chaque année, nous apportons aujourd’hui une très grande précision dans le travail à la vigne et au chai. Le découpage parcellaire de nos prédécesseurs a laissé la place à une approche intra-parcellaire, pour permettre une collecte du raisin à son niveau de maturité optimal. Observation par drones, analyse et dégustation des baies, tout est mis en œuvre pour déterminer la date idéale de ramassage, car il n’y a pas de grand vin sans grand raisin. Le même travail de précision se poursuit au cuvier afin de préserver l‘identité des lots lors des vinifications et jusqu’aux assemblages. Ces derniers sont faits sans aucune concession à la qualité recherchée.

Ainsi, le grand vin de Château Montrose ne représente que 35 à 45 % de notre production totale. Enfin, pour préserver les richesses de notre terroir, nous sommes engagés dans une démarche globale de développement durable qui se traduit par nos équipements de production d’énergie propre et renouvelable (photovoltaïque et géothermique), un passage de notre parc de tracteurs au « tout électrique » et une conversion au Bio de l’ensemble de notre vignoble à horizon 2020.

Vous serez des nôtres, à Montréal, début novembre, dans le cadre de Montréal Passion Vin. Pouvez-vous nous présenter les vins que nous dégusterons et les millésimes choisis en expliquant les raisons de ces choix.

Nous avons décidé de faire déguster le grand vin de Château Montrose et la seconde sélection, la Dame de Montrose. Ce choix va nous permettre d’expliquer notre travail de sélection et de grande précision sur ce terroir historique d’un seul tenant, dont les frontières sont restées inchangées depuis le classement de 1855, ce qui est exceptionnel parmi les Grands Crus Classés du Médoc. Les millésimes, choisis parmi les 20 derniers, vont nous permettre d’évoquer les évolutions techniques qui ont marqué la propriété lors de ces dernières décennies. Ils mettront aussi en évidence l’aptitude exceptionnelle des vins de Montrose à vieillir et se bonifier au fil des ans.

 

Plus de contenu Exquis  POUR EN SAVOIR PLUS

Château Montrose

Site web

MONTRÉAL PASSION VIN

Site web  /  Facebook

 

 

Par L'équipe Exquis

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Philippe Prost travaille chez Bouchard Père & Fils depuis 1978. Ce Bourguignon oenologue y a gravi plusieurs échelons pour devenir maître de chai et aujourd’hui directeur technique.

Le restaurant Au coin du Vietnam est jugé incontournable par les habitués et est situé dans le quartier universitaire de Sherbrooke.

MONTRÉAL PASSION VIN 2019
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du Public vin bière 2019
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.