Réserve de vin

#29 — Principes pour créer sa réserve de vin

Posséder une petite réserve de vin est un projet à la portée de la plupart d’entre nous et qui présente de nombreux avantages. Non seulement elle vous évite de manquer de vin lorsque des amis s’annoncent à l’improviste, mais cela vous permet aussi de profiter des rabais de la SAQ et surtout de déguster les vins alors qu’ils sont à leur meilleur.

 

Quelques indications pour créer une réserve de vin

PAR OÙ COMMENCER

Il est important d’acheter les vins qui correspondent à vos goûts et à ceux de votre entourage.

Goûter au vin avant d’en acheter pour la réserve. Trois bouteilles bues en diverses occasions vous donneront une idée de l’évolution du vin.

Faire la différence entre les vins simples, mais bons et digestes, que l’on peut consommer au quotidien et les grands crus, beaucoup plus chers, réservés aux grandes occasions. On ne boira pas du Château Margaux tous les jours…

On peut se procurer des guides d’achat — il y en a plusieurs ici qui sont très bons — ainsi que des livres et ce n’est pas le choix qui manque en librairie. À noter que Le guide du vin Phaneuf, écrit par Nadia Fournier, représente une des meilleures références québécoises.

CÔTÉ BUDGET

On n’est pas obligé de se ruiner pour se régaler!

C’est au moment des rabais qu’il faut acheter les vins les plus chers, ceux au-delà de 25 $, des cuvées de Champagne par exemple, jusqu’aux grands crus.

Il y a de bonnes affaires à faire dans les vins rouges régionaux (vallée du Rhône, Sud-Ouest, Languedoc, Sicile, Espagne, Chili et Argentine, etc.) qui se vendent entre 13 $ et 17 $. Il suffira d’attendre trois à quatre ans pour les ouvrir et apprécier des vins souples qui se sont attendris, grâce à des tanins en phase d’évolution.

CE DONT IL FAUT SE SOUVENIR

Se méfier des produits-concept et des étiquettes aux noms racoleurs qui sont souvent le reflet de vins industriels sans vice, mais aussi sans grande vertu… Ne pas se laisser influencer, non plus, par les modes et les tendances ; elles peuvent coûter cher.

Diversifier ses choix. Nous avons au Québec des vins provenant de plusieurs dizaines de pays. Nous avons aussi des vins provenant de petites et de grandes maisons. Profitons-en!

Les vins blancs secs peuvent se garder plus longtemps que l’on pense,  de même que les liquoreux (sucrés). Informez-vous auprès de votre conseiller en vin favori.

Ne pas tomber dans le piège d’attendre trop longtemps l’ouverture d’un vin ; cela arrive quand on en a trop pour ses besoins.

Ne pas être obnubilé par les millésimes (l’année de la vendange), surtout quand on achète des vins à prix abordable. Mais quand il s’agit de vins de grande garde (5 à 10 ans et plus), il faudra être vigilant, en fonction de certaines régions (Bordeaux, Bourgogne, Rhône septentrional, Toscane, Vallée de la Loire, etc.).

 

Exemple d’une réserve de 70 bouteilles

 

Notre collaborateur Jacques Orhon a préparé un tableau, pour vous, avec des recommandations d’achat et des précisions sur le temps de garde. Il s’agit évidemment d’une proposition à titre indicatif, pour un total de 70 bouteilles. Si vous désirez débuter plus modestement, divisez simplement par deux ou par trois. Pour consulter le tableau, cliquez ici.

Qui sait si vous premiers pas de collectionneur ne vous conduiront pas vers une véritable passion? À vous de jouer!

 

[Avec les conseils de Jacques Orhon]

 

Par L'équipe Exquis

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Cette règle est très facile à appliquer et convient à la majorité des vins de consommation courante.

La classification des vins d’Espagne tient compte de la région, du cépage et du vieillissement sous bois.

Recette sur mesure : Domaines Paul Mas vin blanc
Montréal Passion Vin 2018 FHMR
Prix du public bière
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.