Artist in residence (AiR), une distillerie hors du commun

PHOTOS : TOUS DROITS RÉSERVÉS Artists in Residence Distillerie (AiR Distillerie)

 

Difficile de passer outre l’engouement des Québécois pour les spiritueux. Depuis quelques années déjà, l’univers de la distillation se démarque par son aspect créatif, qui séduit autant les consommateurs que les entrepreneurs d’ici, dont les idées semblent inépuisables.

L’un d’entre eux, Pierre Mantha, a eu l’audace de créer une microdistillerie hors du commun, la première en Outaouais, qu’il a plantée dans de superbes locaux ultramodernes, après avoir investi des sommes importantes pour donner forme à son rêve. Mais qu’en est-il exactement de ce projet au nom vraiment intrigant : Artists in Residence (ou AiR Distillerie) ? Si l’on se fie au nom, on se croirait à première vue davantage dans une coopérative de créateurs en arts visuels ou en danse contemporaine que dans l’antre d’un maître distillateur ! Mais attendez, et vous verrez que tout se tient très bien…

 

Une distillerie à proximité des pistes d’atterrissage pour s’envoler rapidement

C’est à Gatineau qu’AiR microdistillerie a vu le jour, dans la zone aéroportuaire. Son leitmotiv est clair : mettre le monde de la distillerie traditionnelle sens dessus dessous en brassant les codes et en osant faire les choses autrement. Le site choisi, en bordure de la ville, peut d’ailleurs surprendre, sauf lorsque l’on apprend que Pierre Mantha a eu l’idée de créer un véritable temple de la distillation. Le bâtiment est spectaculaire, tout en verre et en métal, avec des lignes audacieuses ; il s’étend sur 15 000 pieds carrés et pourra éventuellement accueillir les curieux autant que les passionnés autour de différents concepts liés à l’univers des spiritueux. Bien qu’il n’en soit pas encore là, les idées du fondateur d’Artist in Residence Distillerie bourgeonnent dans un flot continu ; il veut notamment réunir dans un même lieu les univers de la mixologie, des arts, de la mode, mais aussi des technologies et des affaires, tout en organisant des événements qui les unissent.

 

Faire les choses en grand, dans un esprit artisanal et local

L’homme d’affaires refuse les barrières et il voit tout aussi grand pour le développement des spiritueux artisanaux élaborés par son entreprise. Car, pour Pierre Mantha, qui a une vision claire de sa mission et de la contribution qu’il souhaite apporter au monde des spiritueux, il est essentiel de contrôler l’intégralité du processus de fabrication de ces alcools fins. Sa philosophie est celle qu’on peut qualifier de « du grain à la bouteille », et que l’on peut comparer à celle « de la terre à la table » de certains grands chefs cuisiniers.

Par exemple, l’approvisionnement des matières premières se fait uniquement grâce à un partenariat avec des artisans locaux. Le maïs utilisé pour produire l’alcool qui sert à l’élaboration des différents spiritueux provient du travail de la ferme Deschardins, une entreprise familiale de cinquième génération, située à quelques kilomètres de la distillerie. L’eau est extraite d’une source souterraine exclusive située sur place. Aucun alcool n’est acheté, contrairement à ce qui se fait assez régulièrement dans d’autres distilleries. Si cela engendre des coûts plus élevés, Pierre Mantha reste inflexible : il veut d’abord et avant tout valoriser l’aspect artisanal et humain pour chacun de ses produits, autant que pour les événements signatures qui se tiennent chez AiR Distillerie. L’élaboration de chacun des produits créés par l’entreprise de Gatineau repose donc aussi sur une collaboration avec plusieurs artistes locaux. C’est là que le nom d’Artists in Residence (AiR Distillerie) prend tout son sens, illustrant bien l’esprit créatif et d’entraide qu’on retrouve dans l’entreprise.

 

Des alcools aux profils singuliers

À l’heure actuelle, Artists in Residence Distillerie commercialise trois produits dans ses locaux ultramodernes. D’abord, une vodka légère qui tire à 30 % d’alcool. La Vodkalight est mise ne évidence dans un flacon transparent, dessiné par un artiste de Gatineau.

Le Waxing Bohemian Gin est aussi tout à fait unique et surtout excellent en dégustation pure, bien qu’on puisse l’associer avec d’autres produits pour créer des cocktails originaux. Ce gin coloré est le résultat d’une la macération de 8 extraits botaniques différents : baies d’églantier, de sorbier et de genièvre, écorces de citron, coriandre, angélique officinale, réglisse, écorce de quassia, qui évoque l’univers des parfums.

Le Mayhaven complète bien la gamme de ce trio lancé récemment. Il s’agit d’une liqueur de gingembre.

Restez à l’affût, car l’entreprise a bien des projets en développement !
Pour en savoir plus :
airdistillerie.com

Par Kler-Yann Bouteiller

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Par Véronique Rivest. Malgré ses origines françaises, le baco noir est aujourd’hui surtout associé au Canada, et particulièrement à l’Ontario.

Par Véronique Rivest. Le pinot noir peut donner certains des plus grands vins de ce monde!

Prix du Public bière 2019
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du public bière
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.