Exquis Web VINS CÉPAGE MOURVÈDRE UN ESPAGNOL QUI A ROULÉ SA BOSSE par VÉRONIQUE RIVEST
C'est toujours en Espagne que le mourvèdre est le plus cultivé, sous le nom de monastrell.

CÉPAGE : Le mourvèdre, un espagnol qui a roulé sa bosse

L’étymologie du mot mourvèdre (du latin monastère) laisse croire qu’il a d’abord été cultivé et propagé par les moines, fort probablement dans la région de Valence, sur la côte est de l’Espagne. Le cépage est en effet originaire de ce pays, où il porte le nom de monastrell.

Déjà au XVe siècle, il comptait parmi les cépages les plus cultivés de la région de Valence. Son histoire est particulièrement intéressante.

 

Balzac noir-mourvedre

Grappe de mourvèdre. Photo : Pancrat [GFDL or CC BY-SA 3.0 ], à partir de Wikimedia Commons

 

Il est arrivé en France dès le XIVe siècle, et s’y est bien établi, particu­lièrement en Provence. Avant l’arrivée du phylloxéra, en 1866, il y était le cépage le plus cultivé.

Après la crise phylloxérique, comme beaucoup d’autres cépages qualitatifs, il a décliné au profit de variétés plus productives. Il souffrait de dégénérescence et ses rendements étaient imprévisibles.

En 1968, il ne restait plus que 900 hectares de mourvèdre dans toute la France. Depuis, des travaux de sélection clonale ont beaucoup amélioré ses rendements et il est redevenu à la mode.

Considéré comme un cépage améliorateur, il a été propagé dans tout le sud de l’Hexagone.

 

LES CAPRICES DU MOURVÈDRE

Le mourvèdre nécessite beaucoup de chaleur. C’est un cépage qui bourgeonne tard, donc il ne craint pas les gels printaniers, mais il mûrit aussi très tard et a besoin de températures élevées jusqu’à la toute fin de son cycle de croissance.

Le sud de la vallée du Rhône est sa limite septentrionale; plus au nord, il est pour ainsi dire impossible de le faire mûrir.

 

Mourvèdre #chateaucapion

Une publication partagée par Château Capion (@chateau.capion) le

 

Il a aussi ses caprices : très sensible à la sécheresse, il exige des sols dotés d’une bonne capacité de rétention d’eau. Ses rendements, nettement améliorés, restent toutefois plutôt faibles.

Par bonheur, malgré des grappes compactes, il ne craint pas les maladies fongiques. Ses raisins sont de taille moyenne, avec des peaux épaisses et sombres, et un jus très sucré (quoique moins que le grenache).

 

DES VINS COLORÉS ET TANNIQUES

Ses vins sont donc habituellement très colorés et tanniques, plutôt corsés, avec une acidité faible à modérée et un fruit qui peut être intense, rappelant surtout la mûre, rehaussé de notes de garrigue et de réglisse.

Ils ont aussi un caractère sauvage, parfois sanguin. À ne pas confondre avec des arômes de réduction, auxquels ils sont aussi très sujets, présentant parfois des notes de basse-cour ou de caoutchouc brûlé, qu’on peut éliminer en aérant le vin dans une carafe.

Les vins de mourvèdre sont rarement élevés en barrique – le bois neuf ne leur sied pas particulièrement.

On préfère généralement de vieux foudres, sauf pour quelques exceptions, le plus souvent en Espagne, qui souffrent encore d’un usage excessif de bois neuf.

 

UN CÉPAGE D’ÉQUIPE

Mais on retrouve rarement le mourvèdre seul. En France, c’est seulement à Bandol, en Provence, qu’il occupe le premier rôle. Il doit y constituer au moins 50 % de l’assemblage, ses partenaires étant principalement le grenache et le cinsault.

Le bandol se décline aussi en blanc, principalement élaboré avec de la clairette, et en rosé, où le mourvèdre peut constituer jusqu’à 95 % de l’assemblage.

 

Il est de plus en plus populaire à Châteauneuf-du-Pape, entre autres parce qu’il est moins sucré que le grenache, évitant ainsi des taux d’alcool faramineux, mais aussi pour la structure qu’il apporte aux assemblages qui contiennent du mourvèdre.

Dans le reste du sud de la France, de la Provence jusqu’au Roussillon, il joue un rôle beaucoup plus secondaire, derrière le grenache et la syrah, mais est autorisé dans presque toutes les appellations.

 

IBÉRIQUE, MAIS AUSSI AMÉRICAIN

C’est toujours en Espagne qu’il est le plus cultivé (63 200 hectares, contre 9 400 hectares en France), et particulièrement encore dans le sud-est du pays.

Il est parfaitement à son aise dans les régions de Jumilla, Yecla et Bullas, entre autres, où il donne des vins puissants et passablement plus joufflus que ceux de Provence.

À noter : cette curiosité que sont les superbes vins de fondillón, dans la région d’Alicante. Des vins de dessert élaborés à 100 % avec du monastrell passerillé, vieillis au moins 10 ans, souvent beaucoup plus, et dotés d’un caractère rancio.

Aux États-Unis, où il était connu sous le nom de mataro (on l’appelle aujourd’hui le plus souvent mourvèdre), c’est dans les années 1980 et 1990 que ce raisin jouit d’une renaissance sous l’influence des Rhone Rangers.

 

 

Ces vignerons adeptes des cépages rhodaniens, dont Bob Lindquist de Qupé, l’exubérant Randall Grahm de Bonny Doon ainsi que la famille Perrin (du Château de Beaucastel, à Châteauneuf-du-Pape) à Tablas Creek, ont contribué à diversifier la production californienne, qui tournait alors principalement autour du cabernet sauvignon, du merlot et du chardonnay.

Ils ont ainsi suscité un intérêt nouveau pour les très vieilles vignes de mourvèdre et de grenache qui, autrement, auraient probablement été arrachées.

 

 

À table

À table, les vins rouges dominés par le mourvèdre accompagneront à merveille l’agneau : soit un gigot d’agneau aux herbes ou un jarret d’agneau confit. Des plats de gibier en sauce ou une tourtière au gibier lui feront aussi honneur.

Pour la saison estivale, les viandes rouges grillées en général, servies saignantes, sauront amadouer ses tanins. Pour les accompagner, des betteraves, des champignons ou des légumes-racines seront tous appropriés.

Certains, un peu plus souples, se marieront avec bonheur et en toute simplicité à des saucisses relevées, grillées au barbecue.

Les mourvèdres plus joufflus et au fruit confituré, comme ils sont nombreux en Espagne, pourront accompagner des plats de viande aux saveurs plus sucrées et épicées, comme ceux avec une sauce au porto, au chocolat, à base de vinaigre balsamique ou avec du piment fort.

Enfin, les épices douces, tels la cannelle, le girofle ou l’anis, leur vont habituellement à merveille.

 

 

SUGGESTIONS

Vin rouge espagne Castano Hecula

Castano Hecula, vin rouge, Espagne, 100 % monastrell, code SAQ 11676671, 12,50 $

J’ai toujours été surprise du rapport qualité-prix très attrayant du Castano Hecula. Il est aujourd’hui de facture un peu plus moderne, avec un boisé légèrement plus appuyé, mais reste tout de même équilibré et tout à fait caractéristique du cépage.

Beaucoup de fruits noirs mûrs, mais pas de surmaturité ni de sucrosité, des notes de réglisse et d’épices, une pointe de goudron, le tout soutenu par des tanins fermes mais sans dureté. Un vin idéal pour des saucisses grillées ou un hamburger à l’agneau.  Servir à 15°C.

 

Vin rouge espagne Murcia Luzon Jumilla

Luzon Jumilla, vin rouge, Espagne, code SAQ 10858158, 12,50$

Cette cuvée, en assemblage de monastrel et de syrah, n’en fait pas exception. Dès l’ouverture le vin se présente avec une couleur très profonde de cerise noire aux reflets légèrement tuilés. Le nez est empreint de balsamique, d’olives noires et d’une gamme très variée de fruits noirs. En bouche, l’attaque est marquée par la gourmandise du fruit, s’ensuit une présence de tanins serrés mais toutefois bien mûres. (Lire la note de dégustation complète des Anonymes d’Exquis)

En 2018, les dégustateurs à l’aveugle des Prix du Public Desjardins ont décerné une médaille d’Argent au vin Luzon Jumilla

 

 

 

 

 

Plus de contenu Exquis   CÉPAGE : Tempranillo, authentique cépage de l’Espagne

Exquis Web VINS CÉPAGE Tempranillo authentique cépage Espagne PAR VÉRONIQUE RIVEST

 

 

 

Exquis, nO 18, 2016

 

 

Par Véronique Rivest

SUGGESTIONS RELIÉES À CET ARTICLE

Vin Rouge
Espagne - Valencia
14,95$ *
Disponible en ligne sur SAQ.com
Vin Rouge
France - Languedoc-Roussillon
19,85$ *
Disponible en ligne sur SAQ.com
Vin Rouge
France - Languedoc-Roussillon
20,80$ *
Disponible en succursale SAQ
Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Par Véronique Rivest. Le cabernet franc est un joueur de premier plan dans la généalogie des cépages.

Par Michelle Bouffard. Deux semaines à parcourir les régions vinicoles d’Australie et j’étais conquise, autant par les vins que par la chaleur des gens.

Montréal Passion Vin 2019
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du Public vin bière 2019
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.