Montréal Passion Vin : Château Mouton Rothschild avec Philippe Dhalluin

 

La riche histoire de ce domaine, parmi les plus prestigieux au monde, débute au XVIIe siècle; mais c’est en 1853 que le baron Nathaniel de Rothschild, de la branche anglaise de cette richissime dynastie de financiers européens, lui donnera son nom actuel. En 1922, son arrière-petit-fils, le baron Philippe de Rothschild, entreprit de transformer les destinées de ce domaine jusqu’alors un peu négligé, pour en faire la grande maison que nous connaissons aujourd’hui. C’était une dure période pour les vins de Bordeaux, mais le baron Philippe entreprit de redonner aux grands crus du secteur du prestige en menant le mouvement vers la mise en bouteille obligatoire au château.

 

Plus de contenu Exquis DÉCOUVREZ LA SÉLECTION Château Mouton Rothschild ∼ MONTRÉAL PASSION VIN

Exquis Web Montreal Passion Vin Chate

 

Il modernisa le domaine de fond en comble et, passionné d’art, il créa aussi après la seconde guerre mondiale les célèbres étiquettes de Mouton Rothschild, en confiant le dessin de chacun des millésimes à un grand artiste (Braque, Picasso, Dali, etc.), une tradition qui se poursuit aujourd’hui. Et si le mouton sympathique orne les étiquettes, il faut savoir que le nom de l’entreprise est en référence à une formation de terre surélevée, une motte (ou mothon), plutôt qu’à l’animal. Le baron Philippe fut également le premier à partager son savoir-faire en créant, en 1979, avec l’Américain Robert Mondavi, Opus One, un « grand cru » californien. Au décès du Baron, en 1988, sa fille Philippine, déjà engagée dans l’entreprise, poursuivit l’œuvre de son père en développant de nouveaux crus dans plusieurs grands terroirs français et étrangers, tels Almaviva au Chili, et le domaine de Baronarques dans le Languedoc. Elle a aussi modernisé les outils commerciaux de l’entreprise et développé son négoce.

 

Aujourd’hui, ce sont les trois enfants de la baronne Philippine qui sont aux commandes : Philippe Sereys de Rothschild, l’aîné, lui a succédé comme président du Conseil de surveillance de la société familiale; sa soeur et son frère, Camille Ögren et Julien de Beaumarchais, collaborent étroitement avec le nouveau président. Aujourd’hui, Château Mouton Rothschild compte 90 hectares de vignes au nord-ouest de Bordeaux.

 

À l’occasion de Montréal Passion Vin, nous vous présentons une entrevue réalisée avec monsieur Philippe Dhallhuin, qui est l’un des directeurs généraux de la société et qui a aussi la responsabilité de l’ensemble des crus appartenant à la famille : Château Mouton Rothschild, Château d’Armailhac, Château Clerc Milon et Domaine de Baronarques. De par sa formation, il est également l’oenologue en chef.

À quoi peut-on s’attendre des vins du millésime 2017?

 

L’année 2017 a été marquée par des gelées de printemps particulièrement fortes qui ont beaucoup réduit les volumes de récolte, à Bordeaux comme ailleurs. Ensuite, le temps a été beau, assez humide en début de cycle, puis extrêmement sec. Nous sommes d’ailleurs toujours en fort déficit hydrique à Bordeaux en ce moment. Les vins produits sur les parcelles qui n’ont pas gelé sont riches, très colorés, avec de belles structures tanniques. Ils sont charnus, avec une bonne fraîcheur. Malheureusement, les quantités produites ne sont pas très importantes.

 

Parlez-moi du travail à la vigne et au chai : approche de l’oenologie, vision de l’évolution du domaine, la manière d’aborder le travail au vignoble, l’importance de l’innovation par rapport à la place qu’occupe la tradition, etc.

Ma conception du travail de l’oenologue ou du winemaker, comme on voudra, c’est d’abord de respecter le terroir, le vignoble et les raisins. Bien sûr, c’est plus facile quand vous avez la chance de travailler dans un lieu unique et aussi prestigieux que Mouton. Car Mouton, c’est avant tout un terroir d’exception, composé de graves profondes assises sur un socle calcaire, qui permet une maturité exemplaire du cabernet sauvignon; un terroir considéré comme unique par tous les experts du monde du vin.

Nous avons la même philosophie sur l’ensemble de nos domaines. J’essaie, avec mes équipes, de révéler le génie qui se cache dans notre terroir, et tout notre travail au vignoble ou pendant les vinifications consiste à dévoiler le caractère génial de Mouton Rothschild. Nous avons, par exemple, reconstruit récemment le cuvier, pour pouvoir mieux respecter le raisin, en travaillant par gravité, sans pompage de la vendange, en étant aussi plus précis sur la cueillette des parcelles, sur la sélection, etc.

Nous sommes, bien entendu, très attentifs à la préservation de notre terroir : beaucoup de nos vignes n’ont jamais été replantées depuis 1900; il faut savoir s’en occuper pour qu’elles vivent le plus longtemps possible, car elles donnent des vins absolument remarquables. Cet assemblage subtil entre le terroir, le sol, la vigne, est un équilibre fragile qui est l’objet de toutes nos attentions, comme il l’était du temps de nos prédécesseurs et comme il le sera après nous.

xquis Web Montreal Passion Vin Chateau Mouton Rothschild Tous droits réservés © Château Mouton Rothschild Mathieu Anglada (Saison d'Or) Fronton

Tous droits réservés Château Mouton Rothschild © Mathieu Anglada

Comment aborde-t-on la problématique des changements climatiques, si problématique il y a?

En Médoc, nous avons la chance de ne pas être trop affecté par le réchauffement climatique. Je pense que cela est lié à la présence de deux très importantes masses d’eau : l’océan Atlantique à l’ouest, et la Gironde à l’est. C’est d’ailleurs ce qui a donné le nom au Médoc : In medio aquae. Ces deux masses d’eau modèrent énormément la température en été, comme en hiver. Cela nous épargne du gel, par exemple, ce que l’on a encore vu au printemps. Donc, le réchauffement climatique en Médoc est peu remarquable, et il est plutôt positif pour le moment, car il permet maintenant et de manière plus régulière une bonne maturité du cabernet sauvignon, notre cépage emblématique.

Bordeaux connaît son lot de défis, avec l’émergence de régions vinicoles nouvelles, la recherche de nouveautés à tout prix par la jeune génération, et du fait que les prix de certains vins bordelais ont atteint la stratosphère… comment compose-t-on avec la compétition, et comment joue-t-on avec son image pour la renouveler et la maintenir actuelle, au besoin?

Comme vous le savez, nous avons été parmi les premiers à investir dans d’autres régions, comme la Californie, avec Opus One, et le Chili, avec Almaviva. À travers ces deux « châteaux concepts », nous avons pu montrer que le savoir-faire bordelais pouvait s’exporter et produire sur de grands terroirs, qu’ils soient en Amérique du Nord ou du Sud, de très grands vins. Mais finalement, à ce niveau de compétition, nous restons peu nombreux. Les caractères des vins produits à l’étranger sont très différents de ceux produits à Bordeaux.

Exquis Web Montreal Passion Vin Chateau Mouton Rothschild Tous droits réservés © Château Mouton Rothschild Mathieu Anglada (Saison d'Or) Vignoble automne

Tous droits réservés Château Mouton Rothschild © Mathieu Anglada 

 

Donc, il y a une compétition au niveau de l’image, mais force est de constater que Bordeaux reste la référence, et ce n’est pas seulement une question de prix, puisque la grande majorité des vins de Bordeaux reste très bon marché si on compare à d’autres régions viticoles françaises. Bordeaux reste dans le monde le leader incontournable des grands vins et nous avons la chance d’en faire partie.

 

Plus de contenu Exquis DÉCOUVREZ LA SÉLECTION Château Mouton Rothschild ∼ MONTRÉAL PASSION VIN

  Voir les vins Château Mouton Rothschild disponibles à la SAQ

 

Château Mouton Rothschild

Site web  

 

Montréal Passion Vin 2017

Montréal Passion Vin est un rendez-vous incontournable visant à amasser des fonds pour la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et son futur Centre intégré de cancérologie.

Site web  /  Facebook  Twitter

Montréal Passion Vin se déroule les 10 et 11 novembre 2017 et affiche complet. Il est possible de faire un don en tout temps, en cliquant ici.

 

Exquis Web Montréal Passion Vin 2017 Entrevues Accueil

Retours aux entrevues Montréal Passion Vin 2017

 

Par Anne-Louise Desjardins

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Nous avons choisi de ne faire déguster que des champagnes millésimés, que nous appelons nos « cuvées de prestige » chez Bollinger. -Karl-Frédéric Reuter

Par Michelle Bouffard. J’ai humé des vins fortifiés, conçus en cachette pendant la Deuxième Guerre mondiale. Rien à voir avec le madère que l’on achète pour la cuisson et qui ne laisse aucun souvenir.

Recette sur mesure : Domaines Paul Mas vin blanc
Cavavin cellier vin publicité
Prix du public bière
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.