Montréal Passion Vin: Thomas Perrin, Château de Beaucastel

Située à un jet de pierre de l’Autoroute du soleil, dans la merveilleuse région de Châteauneuf-du-Pape, qui est la partie méridionale de la vallée du Rhône, le Château de Beaucastel est une entreprise de cinquième génération, propriété de la famille Perrin, qui a de solides liens d’amitié avec les oenophiles québécois.

 

Cette région au climat chaud et sec est reconnue pour sa production de vins de longue garde, et le domaine Château de Beaucastel compte parmi les producteurs de renom, avec 130 hectares, dont 100 pour le vignoble, qui sont situés tout autour du château, dans la partie historique de Beaucastel. La production est en biodynamie, après avoir été biologique depuis les années cinquante, faisant de la famille Perrin des précurseurs de la vitiviniculture bio.

 

Plus de contenu Exquis Découvrez les vins du Château de Beaucastel ∼ Montréal Passion Vin 2017

 

Les trois-quarts de la production sont en appellation châteauneuf-du-pape (Château de Beaucastel) et un quart en côtes du Rhône (Coudoulet de Beaucastel). L’encépagement de la production en châteauneuf-du-pape compte les 13 cépages autorisés de l’appellation, qui reflètent la riche histoire de ce terroir : mourvèdre, grenache, syrah, cinsault, muscardin, clairette, picpoul, roussane; et d’autres moins connus, tels le vaccarese, la counoise, le terret noir, le picardan et le bourboulenc.

Decuvage à Beaucastel ©Serge Chapuis

Décuvage au Château de Beaucastel  © Serge Chapuis

 

À l’occasion de Montréal Passion Vin, Thomas Perrin, qui a rejoint l’entreprise familiale en 2000, s’est prêté de bonne grâce au jeu des questions et réponses. Avec ses cousins, ses frères et soeurs (ils sont sept de la cinquième génération), il développe les vignobles et les cuvées avec deux soucis principaux : faire des vins qui soient l’expression la plus juste et la plus vraie de leurs terroirs, tout en respectant l’environnement. Son rôle dans l’entreprise est très varié : il participe à l’élaboration des assemblages et visite les principaux clients de la maison, ce qui lui permet d’accompagner les vins jusqu’à leur destination finale. Une quarantaine de personnes oeuvrent dans l’entreprise.

Exquis Web Montréal Passion Vin Thomas Perrin

Thomas Perrin  © Famille Perrin

 

Quelle est pour vous l’importance de porter l’histoire de Châteauneuf-du-Pape et d’y cultiver tous les cépages de l’appellation?

TP : Le berceau de notre famille est Châteauneuf-du-Pape. C’est à Courthézon, commune située à 7 kilomètres de Châteauneuf-du-Pape, que mon aïeul acheta en 1909 des terres et des vignes, alors détruites par le phylloxera. Depuis plus de cent ans, le Château de Beaucastel est donc un des fers de lance de l’appellation châteauneuf-du-pape. Nous nous devons aussi d’être le défenseur de ces traditions. Et une des traditions de Châteauneuf-du-Pape, peut-être même celle qui en fait la renommée, est l’utilisation des 13 cépages autorisés par l’appellation. À Beaucastel, et ce, depuis mon grand-père Jacques, tous les cépages de l’appellation sont plantés séparément, cultivés et vendangés séparément. Ce n’est que suite aux fermentations que ceux-ci seront assemblés.

 

L’histoire de Châteauneuf-du-Pape, c’est aussi l’histoire de la France, avec les premières vignes plantées par les Romains lors de la conquête de la Gaule; la construction au 13ieme siècle de la résidence d’été des papes, qui s’étaient alors établis en Avignon. C’est aussi toute cette histoire que le vin de Châteauneuf-du-Pape doit transmettre.

 

Qu’est-ce qui a amené le Château de Beaucastel à opérer une rotation sur 30 hectares de vignes, en replantant annuellement 1 ou 2 hectares? En quoi cela enrichit-il le vignoble et quels en sont les avantages?

 TP : Nous connaissons le cycle de vie d’une vigne. Il ressemble un peu à celui des humains. Il faut une vingtaine d’années pour que le fruit issu de la vigne ait une certaine maturité et puisse être utilisé pour faire un grand vin. Et plus la vigne sera âgée, plus le fruit se raréfiera mais, en même temps, il se concentrera aussi. Et la plupart du temps, ce sont les vignes les plus âgées qui vont produire les plus grands vins. Mais notre rôle de vigneron est de trouver l’équilibre. Nous devons à chaque fois contre-équilibrer. Il nous faut une bonne proportion de vieilles vignes; mais aussi des vignes qui aient déjà atteint une vingtaine d’année. C’est pour cela que nous effectuons une rotation des plantations, l’idée étant de toujours se retrouver avec une moyenne d’âge autour de 50-60 ans, avec une proportion normale de jeunes et de vieilles vignes.

 

Le domaine était biologique depuis 1950, ce qui est déjà, en soi, un exploit pour le temps ! Il est passé en biodynamie en 1974, ce qui fait de votre famille des pionniers. Décrivez ce processus et les étapes y ayant conduit, avec la philosophie et les valeurs qui sous-tendent ces choix.

TP : Pour répondre à votre question, je me dois d’évoquer la mémoire de mon grand-père Jacques. Malheureusement, je l’ai très peu connu; il est décédé en 1978, à l’âge de 58 ans. Mais il a laissé son empreinte sur Beaucastel et même sur Châteauneuf-du-Pape. Son seul but était de transmettre son vignoble à ses enfants. Et pour assurer une parfaite transmission et la pérennité, il ne pouvait plus cautionner l’usage de pesticides, herbicides et engrais chimiques. Dès 1956, il a donc converti le vignoble en mode biologique, pour ainsi y ramener la « vie ». Puis, à force d’études et d’expériences, il s’est mis à appliquer aussi les méthodes de Steiner pour la biodynamie. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir au milieu des vignes libellules, abeilles, papillons ou lièvres. Le vignoble vit, la vigne s’enracine et les fruits sont plus purs.

 

La Route menant au Château de Beaucastel 1 ©Serge Chapuis

La route menant au Château de Beaucastel  © Serge Chapuis

 

Nous sommes une quarantaine de personnes dans l’entreprise, essentiellement dans le vignoble; là où le choix de l’agriculture biologique a entraîné une multiplication de travaux manuels plutôt que chimiques. Les vins sont la signature du travail familial. François, mon oncle, secondé de César, son fils, surveille les vignes au jour le jour et ils s’occupent des vendanges, aidés de mon frère Pierre. L’élaboration des assemblages est une tâche familiale où chacun va apporter son expérience.

 

Pouvez-vous décrire les caractéristiques uniques de ce terroir de Beaucastel : influence du Rhône, types de sols (dont les galets), avec leurs qualités et leurs spécificités, ensoleillement et écarts de température spectaculaires entre le jour et la nuit et ce qu’ils confèrent comme qualités aux raisins. Enfin, le rôle du mistral, en saison.

TP : À Beaucastel, nous sommes à la limite septentrionale de Châteauneuf-du-Pape. Ici, nous sommes sur un terroir argilo-calcaire recouvert de 1 mètre de galets. Les pluies ne sont pas abondantes (seulement 500 millimètres par an). Mais lorsqu’il pleut, l’eau ruisselle entre les galets, pour se loger dans la couche argilo-calcaire qui la retient. Le soleil est omniprésent : 300 jours par an. Mais le galet emmagasine les rayons du soleil durant la journée et évite ainsi l’évaporation. Avec, pour conséquence heureuse, que nous souffrons très rarement de la sécheresse. Le dernier facteur climatique est la présence du vent, que nous appelons mistral en Provence. Celui-ci souffle du nord vers le sud, soit de Lyon vers la Méditerranée. Il se lève après la pluie, assèche les raisins, évite la pourriture et concentre. Bref, ce sont des conditions climatiques qui permettent la maturité des raisins dans un environnement sain et sans souffrir excessivement de la sécheresse.

Le Printemps au Château de Beaucastel ©Serge Chapuis

Terroir argilo-calcaire recouvert de 1 mètre de galets  © Serge Chapuis

 

Comment se sont déroulées les vendanges de 2017 : en quoi sont-elles différentes ou similaires à celles des millésimes précédents?

TP : Avant tout, elles ont été précoces, avec environ deux semaines d’avance. Heureusement, nous n’avons pas souffert du gel tardif qui a atteint beaucoup de vignobles cette année. Par contre, l’été fut exceptionnellement sec; pas une goutte de pluie pendant plus de quatre mois. Ce qui donne des raisins peu juteux, et donc, des rendements faibles, environ 30 % à 40 % inférieur à la moyenne, selon les secteurs. Par contre, la qualité est au rendez-vous; cela donnera des vins concentrés, sans excès, avec des tanins présents et un très bel été indien qui nous a permis d’attendre la maturité optimale de chaque cépage.

 

Que représente pour vous le fait de venir présenter vos vins à Montréal Passion Vin? Êtes-vous un habitué de Montréal et du Québec?

TP : C’est un grand honneur. Notre domaine a déjà eu la chance d’être présent en 2004 pour Montréal Passion Vin. A cette époque, mon père était présent pour parler de nos vins. Aujourd’hui, je représenterai notre famille. Je suis venu à Montréal et au Québec une vingtaine de fois depuis 15 ans. Chez vous, il y a une grande culture du vin, une vraie passion. Et toujours un accueil formidable…

 

Plus de contenu Exquis Découvrez les vins du Château de Beaucastel ∼ Montréal Passion Vin 2017

  VOIR LES VINS CHÂTEAU DE BEAUCASTEL DISPONIBLES À LA SAQ

 

 

Famille Perrin – Château de Beaucastel

Site web  /  Facebook  / Twitter

 

Montréal Passion Vin 2017

Montréal Passion Vin est un rendez-vous incontournable visant à amasser des fonds pour la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et son futur Centre intégré de cancérologie.

Site web  /  Facebook  Twitter

Montréal Passion Vin se déroule les 10 et 11 novembre 2017 et affiche complet. Il est possible de faire un don en tout temps, en cliquant ici.

 

Exquis Web Montréal Passion Vin 2017 Entrevues Accueil

RETOURS AUX ENTREVUES MONTRÉAL PASSION VIN 2017

 

Par Anne-Louise Desjardins

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Durant Montréal Passion Vin, nous ne servirons que des vins issus du Château Léoville Las Cases.

Par Kler-Yann Bouteiller. La maison Nicolas Feuillatte s’est associée aux célébrations de Montréal et propose une cuvée anniversaire!

Recette sur mesure : Domaines Paul Mas vin blanc
Cavavin cellier vin publicité
Prix du Public vin bière 2017 - 2018
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.