Exquis Web VINS NOUVELLE-ZÉLANDE PAR NADIA FOURNIER
Crédit:Queenstown / Malborough Estate Land [Crédits : NZ Wines]
Le vignoble de Nouvelle-Zélande se transforme depuis une vingtaine d'années.

Nouvelle-Zélande : Le vignoble de la terre du milieu

Les moutons y sont démographiquement six fois plus importants que les humains. Ses prairies calmes et sereines qui ont servi de décor au Seigneur des Anneaux semblent être figées dans le temps. Pourtant, sous son apparence paisible, la Nouvelle-Zélande bouillonne, sous terre comme sur terre. Et son vignoble, qui connaît un développement constant depuis une vingtaine d’années, gagne aussi en sagesse.

 

New zealand wine map

Les régions vinicoles de Nouvelle-Zélande. Par Mick Stephenson (mixpix) basé sur un original par Plamen Georgiev [GFDL or CC BY 3.0 ], from Wikimedia Commons

 

En 2011, un séisme dévastateur est venu rappeler aux habitants de Christchurch que leur terre est encore en pleine construction. C’est que ce pays austral, voisin de l’Australie, est situé sur l’un des sites géologiques les plus complexes de la planète, à cheval sur deux plaques tectoniques.

L’île du Nord, qui abrite la capitale, Wellington, fait partie de la plaque australienne et son paysage est dominé par deux douzaines de volcans actifs. L’île du Sud, elle, est posée directe­ment sur une faille, à la limite de deux plaques tectoniques, au coeur de la ceinture de feu du Pacifique.

La collision de ces plaques a donné naissance aux Alpes du Sud, une chaîne de montagnes qui occupe toute la partie ouest de l’île, du nord au sud, culminant à 3 754 m d’altitude avec le mont Cook et exerçant une influence déterminante sur les climats et microclimats des zones agricoles, comme les vignobles.

Exquis Web Vins Nouvelle-Zélande Vignoble Craggy Range Hawke s Bay par Nadia Fournier

Vignoble Craggy Range Hawke’s Bay [Photo : Nadia Fournier]

 

Au Québec, vu d’aussi loin, on pourrait croire que le vin néo-zélandais est proche parent de son voisin d’Australie. Mais rien n’est plus faux! Non seulement le climat de la Nouvelle-Zélande est-il généralement plus frais, mais les producteurs y ont une conception assez différente du vin.

Les goûts boisés et fortement concentrés semblent peu ou pas recherchés par les vignerons, qui aiment plutôt le fruit et la vivacité. Quiconque a déjà goûté un sauvignon blanc de la région de Marlborough n’en sera pas étonné.

 

Exquis Web Vins Nouvelle-Zélande Vignoble de Rippon Central Otago par Nadia Fournier

Vignoble de Rippon, Central Otago, Nouvelle-Zélande  [Photo :Nadia Fournier]

 

MARLBOROUGH : NAISSANCE ET CROISSANCE D’UN GÉANT

Bien qu’elle ait été lancée il y a quelques siècles, avec l’arrivée des colons européens, la viticulture néo-zélandaise était encore anecdotique il n’y a pas si longtemps. Elle a vraiment commencé à prendre son essor dans les années 1970 sous l’impulsion de Montana [maintenant Brancott Estate] – entreprise importante d’Auckland, fondée une trentaine d’années plus tôt par Ivan Yukich, et alors soutenue financière­ment par l’entreprise Seagram.

En plantant les premières vignes dans les terres agricoles de Marlborough, à la pointe nord de l’île du Sud, Montana donna le coup d’envoi qui allait propulser la viticulture néo-zélandaise dans l’ère moderne. Le succès de l’entreprise fit vite école et permit à Marlborough de se développer en accéléré.

En moins de 30 ans, cette zone viticole de 1 000 kilomètres carrés est devenue la plus importante du pays. Aujourd’hui, ses 24 365 hectares de vignes représentent 77 % de la superficie du vignoble néo-zélandais. Les producteurs ont eu l’idée de miser à fond sur le sauvignon. Ce cépage français, qui a fait la renommée des vins blancs de Sancerre et de Pouilly-Fumé, couvre plus de 85 % du vignoble de Marlborough.

L’un des plus dignes successeurs de Montana, commercialement, mais aussi qualitativement parlant, fut Cloudy Bay, qui produisit son premier sauvignon blanc en 1985.

 

 

C’est surtout grâce à cette entreprise, rachetée en 2003 par le géant français des produits de luxe LVMH, que le sauvignon blanc néo-zélandais a pu conquérir les grands marchés internationaux. La planète a vite été charmée par ce nouveau style de vin blanc aromatique évoquant presque le jus de pamplemousse tant il était vif et parfumé.

Pourtant, et bien que la qualité générale des vins n’ait cessé de progresser, Marlborough a éventuellement souffert d’un problème d’image. Comme ils misaient sur les mêmes raccourcis oenologiques – usage extensif d’enzymes et de levures sélectionnées, comme la fameuse Zymaflore VL3, choisie pour son aptitude à révéler les arômes variétaux du sauvignon –, les vins de Marlborough ont fini par sombrer dans la caricature. Il était difficile de nier une certaine uniformisation lorsqu’on dégustait côte à côte une série de sauvignons blancs de la région.

« Il est vrai que nos vins avaient parfois des airs de jus de fruits », avoue l’oenologue James Healy, qui a passé une dizaine d’années chez Cloudy Bay avant de fonder Dog Point avec Ivan Sutherland, lui-même viticulteur pour la célèbre entreprise.

 

James Healy et Ivan Sutherland, vignoble Dog Point,  Marlborough, Nouvelle-Zélande [Photo : Nadia Fournier]

 

Les sauvignons qu’ils signent aujourd’hui dans leur domaine de Marlborough sont certes vifs et aromatiques, mais ils font preuve d’une plus grande profondeur que la moyenne régionale. Tout comme ceux de Te Whare Ra, de Michael Seresin, de Nautilus et de certaines cuvées de Mahi.

À mon avis, l’un des plus distinctifs et des plus complexes de la région reste celui de Churton, élaboré dans les règles de l’art par Sam Weaver, et issu de raisins cultivés en biodynamie, récoltés manuellement et vinifiés avec les levures indigènes. Autant de détails qui donnent un vin de structure, compact, soutenu par une acidité fine et ponctué de saveurs pures. Une aubaine, à moins de 25 dollars!

L’ÎLE DU NORD

Si le sauvignon a fait la fortune des viticulteurs de Marlborough, ce sont les cépages à vin rouge originaires de Bordeaux qui ont trouvé une terre d’accueil dans Hawke’s Bay, la zone viticole la plus étendue de l’île du Nord. Là, sur la côte est de l’île, autour des jolies villes de Napier – réputée pour son architecture Art déco – et de Hastings, les merlots et cabernets sauvignons fleurissent sous un climat plus chaud et donnent des vins charnus et vigoureux.

La syrah et le gamay semblent aussi avoir trouvé une terre d’accueil fertile. À la SAQ, on voudra goûter les assemblages bordelais et la syrah d’Alpha Domus, ainsi que le gamay de Te Mata, un régal de souplesse fruitée et de fraîcheur!

 

Plus au nord, les terres agricoles qui entourent la ville d’Auckland sont le berceau de la viticul­ture néo-zélandaise. La plupart des grandes entreprises y ont d’ailleurs encore leur siège social.

C’est le cas de Babich, fondée en 1916 par une famille d’origine croate. Au début du siècle dernier, la Nouvelle-Zélande a accueilli une importante vague d’immigrants venus de Dalmatie dont beaucoup se sont convertis à la viticulture.

C’est le cas de la famille Brajkovich, qui, après avoir travaillé dans la récolte de gomme des forêts de kauris, a acquis un vignoble dans le secteur de Kumeu, au nord d’Auckland, en 1944.

Ses descendants signent aujourd’hui des chardonnays de grande envergure sous l’étiquette Kumeu River, dont les vins sont régulièrement vendus à la SAQ. Goûtée sur place, la cuvée Maté 2007 n’avait rien à envier aux meilleurs blancs de la côte de Beaune. Minérale, profonde, structurée et infiniment élégante.

 

LA RUÉE VERS L’OR NOIR

Au milieu du 19e siècle, alors que la région de Central Otago était le théâtre d’une ruée vers l’or, un immigrant français nommé Jean-Désiré Féraud introduisait sur ces terres fertiles du sud de l’île du Sud, à l’est de la petite ville de Queenstown, les premiers ceps de pinot noir.

Il faudra cependant attendre plus d’un siècle avant que ce nouveau filon soit exploité de façon sérieuse. En 1995, la vigne dans Central Otago couvrait à peine 50 hectares. Aujourd’hui, elle s’étend sur 1 876 hectares et regroupe près de 140 domaines viticoles.

Lentement mais sûrement, sous l’impulsion de pionniers comme Rolfe Mills (Rippon) et Alan Brady (Gibbston Valley Winery), le cépage bourguignon a gagné du terrain à l’ombre de la chaîne de montagnes des Alpes du Sud.

La relève ne s’est pas fait attendre, et les pinots Mt. Difficulty et autre Felton Road se sont vite imposés dans les marchés d’exportation par leur profil exubérant, riche en fruits et en parfums boisés. « Nos vignes ont mûri, et nous aussi », souligne Rudi Bauer, vinificateur à Quartz Reef.

 

« En jeunesse, on cherche à impressionner. Puis, on prend conscience que ce n’est pas nécessaire », ajoute Paul Pujol, qui a pris la barre du vignoble Prophet’s Rock en 2005. Cette sagesse se retrouve aussi dans les vins, qui n’ont rien à voir avec les rouges crémeux du début des années 2000. Suaves, mais surtout purs et empreints d’élégance.

Ce vignoble majestueux, peut-être le plus beau que j’ai vu de ma vie, est aussi voué à rester confidentiel par sa taille, selon Nick Mills:

« En plus d’être encerclé de montagnes, Central Otago est situé à une latitude limite pour la culture de la vigne. On ne peut pas non plus monter trop haut en altitude, sinon les raisins ne mûriront pas. »

Les yeux tournés vers le vignoble familial de Rippon, en bordure du lac Wanaka, il conclut : « Comme on ne peut produire plus, il nous faudra produire meilleur. »

 

 

 

Plus de contenu Exquis   VOIR LES VINS DE NOUVELLE-ZÉLANDE DISPONIBLE À LA SAQ

 

 

 

Plus de contenu Exquis     PLUS SUR LES VINS DE NOUVELLE-ZÉLANDE

 

LOGO VINS DE NOUVELLE-ZÉLANDE

 

 

 Site web  
 Facebook  
 Twitter  
Instagram

 

 

 

 

Plus de contenu Exquis  Sir Georges Fistonich, un géant de la viniculture néozélandaise

Exquis Web ACCUEIL Vins Vignerons Sir Georges Fistonich vins Nouvelle-Zélande

 

 

Exquis, n° 24, hiver 2017 – 2018

 

 

Par Nadia Fournier

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Par Michelle Bouffard. Errázuriz est une maison réputée, sur laquelle on peut toujours compter pour le meilleur rapport qualité-prix.

Par Véronique Rivest. Le mot gouleyant semble avoir été créé sur mesure pour le gamay, qui donne des vins tout en fruit et en fraîcheur, au fruité croquant.

Recette sur mesure : Domaines Paul Mas vin blanc
Montréal Passion Vin 2018 FHMR
Prix du public bière
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.