LES VIGNERONS DE CŒUR DE MONTRÉAL PASSION VIN : STEFANO RUINI, LUCE DELLA VITE

Photos : tous droits réservés, Luce della Vite

 

STEFANO RUINI

SAVOIR HONORER LA NATURE DE TOSCANE

PAR ANNE-LOUISE DESJARDINS

 

Non loin de Florence, dans les splendides régions de Chianti et de Montalcino, la famille Frescobaldi est établie dans le paysage vinicole toscan depuis plus de 700 ans. Elle y possède de nombreux établissements viticoles réputés : Castello Pomino, Tenuta Perano, Castello Nipozzano, Tenuta Castelgiocondo, Tenuta Castiglioni, Tenuta Ammiraglia et Tenuta Rèmole. En 1995, un partenariat entre le Californien Robert Mondavi et l’Italien Vittorio Frescobaldi donne naissance à une nouvelle marque, Luce della Vite, avec l’intention, pleinement assumée, de créer un nouveau supertoscan, cet assemblage inspiré des grands rouges bordelais, souvent à base de sangiovese et de merlot, avec parfois l’ajout de cabernet franc et de cabernet sauvignon. 2003 a donc vu la naissance du premier Brunello fruit de ce joint-venture. Mais le rachat, en 2004, du domaine Mondavi par la multinationale Constellation Brands change la donne et pousse Vittorio Frescobaldi à ramener Luce della Vite dans le giron familial et à poursuivre son développement aux installations de Tenuta Castelgiocondo. Mais c’était sans compter sur la détermination d’un autre héritier de l’illustre famille, son fils Lamberto, qui s’était pris d’amour pour ce vin distinctif et avait des visées fort ambitieuses pour la nouvelle marque de prestige…

À l’occasion de Montréal Passion Vin, nous vous présentons un portrait de ce domaine d’exception et nous discutons avec son directeur et œnologue en chef, Stefano Ruini.

Le projet de ces nouveaux vins de Montalcino via la marque Luce della Vite, est rapidement devenu celui de Lamberto Frescobaldi, sympathique et dynamique héritier de cette longue lignée familiale de Florence qui s’est investie dans les vins haut de gamme depuis 7 siècles. On dit qu’il appartient à la 30e génération de Frescobaldi impliqués dans le monde du vin. Ce dernier est d’ailleurs venu l’année dernière à Montréal présenter ses vins et son nouveau directeur et chef-œnologue lors d’une dégustation et d’un repas gastronomique au restaurant Le Sinclair. La presse spécialisée a alors pu constater combien la tenuta Luce della Vite est le fruit d’une réflexion longuement mûrie par une vision précise : « élaborer des vins de pure beauté, issus de la nature et profondément ancrés dans le sol qui les a vu naître, au lieu de rechercher à tout prix le profit. »

 

Offrir un domaine et un vignoble à Luce della Vite

C’est ainsi que dès 2011, le marquis Lamberto Frescobaldi décide de poursuivre le développement de sa marque en créant de toutes pièces un domaine vinicole, avec vignoble, chai et installations ultramodernes consacrés uniquement à Luce della Vite et indépendant du holding familial. Il lance les bases de sa tenuta de Montalcino en mettant d’abord la main sur une winery existante, rachetée à un gentilhomme fermier d’origine suisse qui rêvait de faire du vin mais n’y connaissait rien, et adoubée de 25 acres de vignes. Les six années suivantes seront consacrées à un développement accéléré : le marquis visionnaire construira un cellier supplémentaire entièrement sous terre, afin de ne pas ruiner le magnifique paysage environnant, tout en faisant l’acquisition d’autres parcelles de vignes. De sorte qu’en 2017, Luce della Vite peut compter sur pas moins de 215 acres de vignobles. Ne lui manque plus qu’une équipe de viticulteurs et un œnologue d’expérience pour poursuivre le rêve de Lamberto de faire de grands vins toscans iconiques.

Une approche repensée au chai

Lamberto Frescobaldi recrute alors comme directeur et chef-oenologue le très expérimenté Stefano Ruini, un diplômé de l’Université catholique de Piacenza qui a passé 23 ans de sa carrière à Bordeaux, dans le Médoc, dont 13 ans dans un cru classé, à Pauillac, avant de revenir s’établir en Italie, il y a 4 ans. « Je travaillais dans le nord du pays, sur un vignoble de pinot noir et de chardonnay, quand le marquis Frescobaldi m’a contacté. C’était une magnifique opportunité de pouvoir m’établir professionnellement dans la plus belle région d’Italie, avec de splendides terroirs, confie-t-il. C’est le rêve d’une vie pour un œnologue comme moi et une forme de retour aux sources. » D’autant plus que le marquis Frescobaldi lui confie le mandat d’élaborer des vins de qualité, avec un grand potentiel de garde, sans qu’il ait trop à se préoccuper de gestion budgétaire. Il tient aussi au plus grand respect de l’environnement naturel : le vignoble est donc cultivé selon les préceptes d’une agriculture durable.

Stefano Ruini opte aussitôt pour une approche différente en cave, moins interventionniste. « Nous avons remplacé les cuves d’acier inox et les fûts de fermentation en bois par des petites cuves en ciment, à travers lesquelles nous nous relions à l’élément naturel minéral. Le ciment est neutre, ce qui représente un net avantage pour nous. Quant à la réception des vendanges, elle se fait dorénavant de manière plus respectueuse pour les raisins, et elle est axée sur des machines vibrantes, un pressoir vertical et une précision accrue de la qualité des vins de presse », résume l’œnologue. On utilise des levures sauvages, et l’élevage sous bois du sangiovese se fait pendant deux ans dans de larges vasques plutôt que dans des fûts traditionnels, histoire de ne pas brusquer ce cépage, qui requiert beaucoup de doigté pour exprimer sa pleine personnalité, qui est tout en nuances, en élégance et en subtilité.

Une forte identité de terroir

Alors que ses premières vendanges en Toscane furent un véritable baptême du feu et les plus difficiles de sa carrière, à cause d’une saison terriblement chaude et sèche, l’année 2018 s’est beaucoup mieux déroulée jusqu’ici. « Heureusement, le début de la saison a été bien arrosé, ce qui a permis de reconstituer les réserves hydriques des sols, perdues en bonne partie l’année dernière. Cela a ensuite permis d’avoir une évolution régulière de la maturité, à partir de la mi-juillet, même si le temps était très sec. La faible humidité caractéristique de notre climat méditerranéen et les nuits fraîches, à partir de la fin du mois d’août, nous ont offert de très bonnes conditions pour atteindre une maturité phénolique optimale des raisins. Nous avons à peine fini de décuver et de presser les dernières cuves, mais on peut dire que le profil des vins du millésime 2018 s’annonce bien équilibré, entre précision aromatique, volume en bouche et belle fraîcheur en finale », de confier le réputé œnologue, né en France d’un père italien et d’une mère suisse.

Les vins présentés lors de Montréal Passion Vin

 

Luce

« Il s’agit de notre vin iconique, fruit de l’assemblage à 50 % de sangiovese et 50 % de merlot noir. Comme vous le savez, le sangiovese est le cépage roi de la Toscane et, tout particulièrement, de Montalcino. C’est un vin puissant, de longue garde, mais qui s’apprécie aussi dans sa jeunesse », explique Stefano Ruini. Il le décrit comme un concentré de fruits noirs mûrs et épicés, qui reflète l’influence de la Méditerranée.

Le Lucente 

« Ce vin offre une expression plus ronde et féminine que le Luce grâce, notamment, à un pourcentage plus important de merlot dans l’assemblage, mais celui-ci demeure, bien sûr, uni au sangiovese. »

Le Brunello di Luce

« Voilà un vin qui représente un pur hommage au territoire, avec 100 % de sangiovese; c’est un vin droit et élégant, d’une garde exceptionnelle. »

Le Lux vitis :

« C’est notre dernier-né, qui a vu le jour après une longue gestation. Il s’agit d’un vin à base de cabernet sauvignon qui est complexe, puissant, épicé et racé, sans pour autant être monolithique. »

lucedellavite.com

Par L'équipe Exquis

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Par Frédéric Arnould. Il y a 160 ans que la famille Rallo cultive la vigne en Sicile. Aujourd’hui, Antonio et sa sœur José président aux destinées de Donnafugata.

Par Frédéric Arnould. S’il est un vin italien qui a su s’imposer comme un incontournable de la table, c’est bien le Campofiorin de la maison vénitienne Masi.

Settlers Cove
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du Public vin bière 2019
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.