Vins : Washington, Evergreen State… vraiment?

On le surnomme l’« Evergreen State », l’État vert, en raison des vastes forêts de conifères qui recouvrent les flancs de la chaîne des Cascades, à l’est de Seattle. Pourtant, vu des airs, l’essentiel du territoire de l’État de Washington a des allures de quasi-désert, où presque rien ne pousse sans irrigation. C’est néanmoins là qu’est situé le deuxième plus grand vignoble des États-Unis. Encore discret et méconnu, le géant du Nord a des ambitions de taille. Et on a envie de lui donner raison.

 

LA TERRE, LE TEMPS, L’HUMAIN

Ingénieux devant l’adversité, les pionniers de la viticulture moderne de Washington ont su repousser les barrières que posait ce climat semi-désertique en développant un vaste réseau d’irrigation qui repose en grande partie sur le fleuve Columbia, le plus vaste cours d’eau du nord-ouest de l’Amérique du Nord. C’est que la partie orientale de l’État ne reçoit guère plus de 177 millimètres d’eau par année et que le soleil y brille en moyenne plus longtemps qu’en Californie. Sans irrigation, rien (ou presque) n’y pousse.

Washington State Wine Cascade Cliffs

[Cascade Cliffs, crédit : Washington State Wine ]

 

Tout n’est pas qu’adversité, heureusement. Les viticulteurs peuvent compter sur de grands écarts de température entre le jour et la nuit, permettant une lente maturation des baies, qui conservent ainsi une saine acidité naturelle. En prime, Washington bénéficie d’un réseau géologique complexe, les sols volcaniques (basalte) et sédimentaires (argile et calcaire) étant métissés par l’action des inondations de Missoula – l’un des phénomènes météorologiques les plus spectaculaires de l’histoire récente de notre continent.

La compréhension de ces terroirs complexes requiert néanmoins un minimum de temps et une bonne dose d’essais et d’erreurs. Bob Betz, qui a travaillé pendant 28 ans au Chateau Ste. Michelle avant de créer sa marque éponyme, croit que le temps est venu pour les producteurs de Washington de s’affranchir de leurs complexes : « Nous avons passé une vingtaine d’années à écouter les bons conseils venus de Bordeaux, du Rhône, de l’Allemagne et de Napa. Il nous faut maintenant écrire notre propre histoire. »

 

WASHINGTON : UNE VITICULTURE SINGULIÈRE

Lorsqu’on évoque une propriété viticole, vient en tête l’image d’un château, ou, à tout le moins, d’un domaine, entouré de quelques hectares de vignobles. À Washington, la réalité est tout autre : la plupart des 890 wineries de l’État ne possèdent pas de vignes. Elles s’approvisionnent plutôt chez des grape growers, des agriculteurs spécialisés dans la culture des cépages vinifera, un peu comme le font les wineries californiennes ou les négociants européens.

Washington State Wine Chateau Ste Michelle ANDREA JOHNSON

[Château Ste. Michelle, crédit : Washington State Wine]

 

La famille Shiels, par exemple, est propriétaire de DuBrul Vineyard, un vignoble d’une vingtaine d’hectares, situé dans la vallée de Yakima. Chaque année, plutôt que de vinifier et de commercialiser l’ensemble de la récolte sous leur étiquette, Côte Bonneville, les Shiels vendent les trois quarts de leurs raisins à une poignée de clients winemakers, qui reconnaissent la rigueur de leur travail autant que la singularité de leurs fruits.

De ce fait, l’absence virtuelle de vignobles sur la côte Ouest n’a pas empêché un bon nombre de cuveries de s’y établir. Installées en périphérie de Seattle et de Woodinville, dans les zones industrielles, ces entreprises vinifient et mettent en bouteille des raisins achetés auprès de différents viticulteurs, dans l’une ou plusieurs des 12 appellations (plus 2 appellations génériques) que compte l’État de Washington. Il n’est donc pas rare de voir une même marque commercialiser à la fois des vins de Red Mountain, de Horse Heaven Hills et de Walla Walla.

C’est entre autres le cas de Charles Smith, ex-gérant du groupe de musique rock The Raveonettes et acteur majeur du vignoble de Washington. De taille moyenne lorsque visitée en 2010, son entreprise s’est hissée au troisième rang des producteurs de l’État, avec une production annuelle de 7,8 millions de bouteilles! Sa cuvée Kung Fu Girl est maintenant le vin de Washington le plus vendu à la SAQ.

 

DE TOUT, POUR TOUS LES GOÛTS

Comme son lointain voisin californien, Washington n’échappe pas à la mode des vins spectacles. Par conséquent, on y trouve encore trop de vins massifs, avec beaucoup d’extraction et de bois, ce qui leur confère une certaine lourdeur. Mais heureusement, l’État le plus septentrional de la côte Ouest produit de plus en plus de vins fins et distingués qui n’ont déjà rien à envier à leurs pendants californiens.

Des cabernets au tissu tannique d’une rare qualité, si fins et si soyeux qu’on aurait vite fait de les confondre avec des merlots. Ceux de Bob Betz, de Col Solare et de Chris Camarda (Andrew Will)plusieurs cuvées offertes à la SAQ – en sont de parfaits exemples. Paradoxalement, les merlots de Washington ont une robustesse qui évoque celle du cabernet sauvignon. De quoi faire perdre son latin à l’amateur de bordeaux classique!

Washington State Wine Cabernet Grape

[Crédit : Washington State Wine]

 

La syrah donne aussi des résultats très convaincants, dont le style varie au gré des microclimats, avec des vins tantôt très frais, serrés et poivrés, à la manière de ceux du nord du Rhône, tantôt robustes et charnus, avec les tonalités animales d’une syrah du Sud. Les syrahs produites par la famille Hedges sur son vignoble de Red Mountain, celles de Charles Smith, de L’Ecole No 41 et de Bob Betz sont autant de beaux exemples en vente à la SAQ.

Le riesling est une autre vedette confirmée de Washington. Il semble que le cépage germanique ait trouvé dans les secteurs frais de l’État un terrain de jeu rêvé. Outre ceux de Charles Smith, il faut absolument goûter la cuvée Eroica, un riesling racé et structuré produit par le Chateau Ste. Michelle, en partenariat avec l’oenologue allemand Ernst Loosen.

Les horizons sont variés, et les vins de plus en plus achevés dans ce vignoble à l’appétit de géant.

« Et ce n’est qu’un début, selon Allen Shoup, ancien PDG du Chateau Ste. Michelle et fondateur de Long Shadows Winery. Laissez-nous encore une génération et vous verrez, Washington sera dans le top 10 des régions viticoles du monde. »

Et si on se donnait rendez-vous dans 10 ans…

[EXTRAIT D’ARTICLE TIRÉ DU MAGAZINE EXQUIS, n°19, 2016]

 

 

2 vins de l’État de Washington à déguster

Vin blanc Etats-Unis Washington Charles Smith Wines Kung Fu Girl Riesling

Charles Smith Wines Kung Fu Girl Riesling, vin blanc, États-Unis, code SAQ 11629787, 18,75 $

Produit par un vigneron aux allures de rockstar, la cuvée Kung Fu Girl est maintenant le vin de Washington le plus vendu à la SAQ. Un riesling demi-sec, soutenu par une acidité franche qui crée un bel équilibre en bouche. Tout léger et tout frais, avec un bon goût de pomme verte, de citron et de lime kaffir. Idéal pour l’apéro!

vin rouge Etats-Unis Washington Hedges CMS 2014

Hedges C.M.S. 2014, vin rouge, États-Unis, code SAQ 10354478, 22 $ [produit CELLIER]

Les membres de la famille Hedges sont des figures majeures de l’État de Washington. Sous la marque CMS, ils commercialisent des vins plus abordables, issus d’une activité de négoce, comme cet assemblage de cabernet sauvignon, de merlot et de syrah, Un très bon vin pour flirter avec l’esprit de Washington sans se ruiner; tout en souplesse, riche en saveurs de fruits noirs et doté d’une texture veloutée très charmeuse.

 

Plus de contenu Exquis

Plus sur les vins de l’État de Washington

Washington State Wine Red Label Logo (Rotated)

 

 Site web  

 Facebook

 Twitter

 Instagram

 

Washington State Wine Map AVA_front_v04_11-16

[Crédit : Washington State Wine]

 

 

Par Nadia Fournier

SUGGESTIONS RELIÉES À CET ARTICLE

Vin Rouge
États-Unis - Washington
27,15$ *
Disponible en succursale SAQ
Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Si des centaines de personnes se sont soumises aux examens du Court of Master Sommelier, seulement une poignée de Québécois ont entrepris cette aventure.

Par Michelle Bouffard. Vous savez, cette paire de jeans que vous portez toujours malgré une garde-robe remplie? Pour moi, les vins de Catherine et de Pierre Breton, c’est un peu ça.

Recette sur mesure : Domaines Paul Mas vin blanc
Montréal Passion Vin 2018 FHMR
Prix du Public vin bière 2017 - 2018
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.