Virée gourmande : Cape Cod, une mer à s’offrir

J’ai toujours une pensée émue et reconnaissante pour John F. Kennedy dès que je pose pied sur cette étroite bande de terre posée au milieu de l’Atlantique, longue de 110 kilomètres et située à 75 minutes au sud de Boston; c’est sous sa présidence que fut signé en 1961 un décret protégeant 44 000 acres du littoral atlantique de Cape Cod. Lui dont la famille possédait (et possède toujours) un family compound à Hyannisport, John F. Kennedy avait sans doute compris qu’il fallait sauver ces terres magnifiques et fragiles de l’avidité des promoteurs immobiliers et touristiques.

54 ans plus tard, le parc du National Seashore offre 65 km de plages sablonneuses avec dunes vertigineuses à perte de vue, où l’on peut se baigner, faire du surf, observer une grande variété d’oiseaux pélagiques, pêcher le bar rayé ou les palourdes, s’offrir des randonnées guidées gratuites à pied ou en canot avec un guide naturaliste féru d’histoire ou observer les phoques gris depuis son kayak. À cela s’ajoutent des dizaines de plages municipales.

La forme de Cape Cod évoque un bras qui gonfle le biceps. Les locaux décrivent généralement la pointe de Provincetown, à l’extrême est, comme le poignet. La ville de Chatham, au centre, est le coude, et la ville de Sandwich, à l’entrée ouest, représente l’épaule. La longue section qui comprend le parc du National Seashore et de fabuleuses plages à perte de vue (entre Orleans et North Truro) est identifiée comme le Outer Cape.

Pour amateurs de vélo

En novembre 1620, quand les premiers colons britanniques débarquèrent du Mayflower à l’extrémité est de Cape Cod (l’actuelle Provincetown), cette contrée habitée par les Indiens Wampanoag était rattachée au continent. Aujourd’hui, Cape Cod en est coupé par le Cape Cod Canal, long de 17,4 milles et terminé en 1914 pour faciliter le passage des navires vers les ports de New Bedford ou Providence, au Rhode Island. Ses berges nord et sud sont serties de deux jolies pistes cyclables pavées de 13 km chacune. La Cape Cod Rail Trail est un autre de ces bijoux de piste cyclable pavée de 47 km qui traverse d’est en ouest les villes de Dennis, Brewster, Orleans, Eastham et Wellfleet, complétée récemment par le tronçon Harwich-Chatham. Le nez au vent, on peut admirer des champs de canneberges, s’arrêter pour une saucette dans un kettle pond (petit lac glaciaire), pique-niquer, visiter un musée ou faire un brin de randonnée dans un des innombrables sentiers pédestres bien aménagés. De nombreuses petites routes se prêtent aussi à des randonnées sécuritaires dans un décor ravissant. Une carte cycliste détaillée est disponible dans les boutiques de vélo.

Paradis du kayak de mer et de la randonnée

Rien n’est plus agréable que de parcourir en kayak de mer les dizaines de cours d’eau qui se remplissent au fil des marées et que l’on appelle des tidal rivers. Ceux-ci se jettent dans des estuaires protégés et faciles à pagayer ou dans la baie de Cape Cod, ce qui permet de prolonger le plaisir et de découvrir d’autres paysages. Les possibilités de randonnées d’une heure à une journée y sont virtuellement illimitées. À cet égard, le secteur du parc National Seashore, qui comprend les villes d’Orleans, Eastham, Wellfleet, Truro et Provincetown, permet des randonnées fantastiques pour tous les niveaux d’habileté et tous les âges. On voudra aussi découvrir à pied ses ravissantes villes historiques, dont Sandwich, Yarmouth, Dennis, Chatham ou Brewster, aux rues bordées de chênes, avec leurs boutiques et leurs demeures ancestrales de bois et de bardeaux de cèdre.

À table dans le Outer Cape

Cape Cod saveursSi Cape Cod n’est pas aussi obsédé de cuisine locale que Kennebunk ou Portland (Maine), il reste que l’on y sert une cuisine fraîcheur en portions généreuses à base de poissons et de fruits de mer locaux. À Wellfleet, tout près de la magnifique Marconi Beach, Peter Hall et sa femme Diane ont repris en 1980 le restaurant familial Van Rensselaer’s pour en faire un des établissements signature de Cape Cod, avec l’un des meilleurs rapports qualité-prix. Peter travaille directement avec les pêcheurs de Wellfleet et de Chatham pour l’approvisionnement en poissons et fruits de mer superbement préparés par le chef Derek Langlois. Outre d’exquis brunchs offerts sept jours sur sept, les spécialités de la maison comprennent gâteaux de homards, pétoncles du Cape rôtis avec légumes du jardin, linguines aux fruits de mer; options végétariennes disponibles.

Pour un repas dans une ambiance moins formelle, leur resto voisin, Catch of the Day, vaut aussi le déplacement. Sa cuisine côtière servie dans une mignonne poissonnerie est aussi exquise que bien faite. Nous vous recommandons chaudement les tacos de poisson et le très généreux ragoût de fruits de mer à la portugaise.

Autre arrêt obligé dans le Outer Cape, le restaurant Blackfish, dans le ravissant village de Truro, situé à quelques kilomètres de la bruyante et très colorée Provincetown. Propriété du chef Éric Jansen depuis 2007, il s’agit de l’un des secrets bien gardés de Cape Cod. Dans un décor au charme rustique, il y propose chaque soir un menu où l’inspiration italienne du nord et de France se fait sentir, avec ragù de lapin sur pappardelles, thon bolognaise avec sauce au mascarpone ou foie gras sur brioche et compote de rhubarbe. Le chef Jansen vient de faire l’acquisition d’un charmant food truck, qu’il stationne sur le site d’un autre endroit à visiter, qui vous surprendra : Truro Vineyards. Ouvert en 1992 et propriété de la famille Roberts depuis 2007, on y élève des vins à base de cépages vinifera, dont le chardonnay, le cabernet franc et le merlot, influencés par ce terroir sablonneux au climat distinctif de bord de mer. La famille Roberts achète aussi des raisins de producteurs du Massachussetts et de l’État de New York. Les lieux sont magnifiques, empreints d’histoire, et on y organise souvent des événements spéciaux (dégustations, spectacles, expositions, etc.). Depuis l’an dernier, on élabore aussi le Twenty Boat Rhum dans une petite distillerie attenante au chai.

À table dans le mid-Cape

À Orleans, en plein centre du Cape, un resto a reçu à juste titre tous les honneurs et toutes les accolades : Abba. Retenez bien ce nom, qui signifie «père» en hébreu. Situé dans un décor intime et très raffiné, il est tenu par un couple de globe-trotters surdoués, Erez Pinhas et Christina Bratberg. Lui en cuisine et elle en salle, ils servent une fine cuisine de création qui met à l’honneur le bagage méditerranéen d’Erez, qui est yéménite, couplée d’accents thaïlandais. Le résultat est spectaculaire et étonnamment abordable pour la qualité. Au menu : divin pad thaï au homard et crevettes, petites côtes levées sauce aux dattes et tamarin, foie gras rôti avec lentilles au gingembre et au miel, homard poché dans une sauce au cari thaï, bar rayé local avec riz au jasmin, sauce aux champignons noirs et gingembre. Mais ce restaurant est tellement populaire qu’il est sage de réserver plusieurs jours d’avance. Toujours à Orleans, se tient chaque samedi matin le farmers’ market, où vous aurez l’occasion d’acheter des produits frais et de discuter avec des producteurs.

Chatham

En quittant Orleans vers le sud par la route 28, on arrive au très cossu village de Chatham, où nombre de familles riches ont établi leurs quartiers estivaux. Depuis quelques années, Chatham a acquis une curieuse célébrité, du fait de l’abondance de requins blancs qui patrouillent ses eaux tout près des plages à la recherche de leur proie favorite, le phoque gris. Le secteur compte, en effet, une imposante colonie de ces mammifères marins, ce qui n’est pas sans causer des maux de têtes aux autorités du port. Mais pour charmant et touristique que soit Chatham, avec ses jolis cafés et boutiques de souvenirs de bon goût, c’est aussi un port de pêche très actif, doté d’une excellente poissonnerie. De nombreux touristes vont d’ailleurs au quai pour observer les pêcheurs qui déballent leur cargaison dans un décor de carte postale.

On compte aussi quelques bons restaurants à Chatham. Situé sur une petite rue en retrait de Main Street, The Impudent Oyster offre un menu du midi abordable où poissons et fruits de mer sont en vedette, un sympathique Happy Hour, de 15h00 à 17h00, où l’on peut déguster un menu de type taverne, suivi d’un souper qui met de l’avant des spécialités comme l’escalope de sole au beurre citronné, les pétoncles au bacon, la bouillabaisse Thaï ou le poisson à la diable. Le décor de bord de mer agrémenté d’œuvres d’art est chaleureux et sympathique et le service l’est tout autant. Pour un souper proprement gastronomique, on optera pour le restaurant Vers, qui signifie « frais » en hollandais, langue maternelle du chef propriétaire Jonathan Haffman. Celui-ci utilise des ingrédients locaux, frais et biologiques le plus souvent possible. Ses assiettes colorées et élégantes sont très recherchées et débordent de saveur : salade de micropousses, orge fumé et fraises marinées accompagnée de sorbet à la carotte, tartare de thon avec caviar de soya, melon compressé, vinaigre de gingembre et sorbet au miso blanc, pieuvre dans un bouillon à la tomate et au safran garni d’ail noir et de poudre de chorizo, espadon avec garniture de céleri-rave, carottes, orange sanguine et chocolat. Un menu dégustation de huit services est offert à 100 $. Le chef Haffman a aussi ouvert un casse-croûte de type bistro dans le cinéma répertoire Orpheum, un bâtiment historique récemment rénové sur Main Street, où il offre soupe du jour, burgers, tacos et paninis.

Cape Cod l’automne : encore mieux!

Votre saison d’été est déjà planifiée? Pas de problème! Car l’automne, Cape Cod dévoile vraiment tout son charme, une fois les hordes de touristes disparues, avec un bien meilleur rapport qualité-prix en prime. On peut se pointer par un beau samedi à l’un de ces community gatherings dont les locaux sont friands et apprendre à faire des confitures de prune ou assister à une conférence sur la cuisine biologique. C’est aussi la saison des fêtes en plein air et des clambakes sur la plage, où vous serez toujours accueilli à bras ouverts. Mais le plus beau, c’est encore la nature qui l’offre, gratuitement. Pendant que les herbes des vastes marais salés bordés de dunes, dans lesquels il est si facile de pagayer, se parent de teintes écarlates, des hordes d’aigrettes, de hérons, de cormorans, de pluviers siffleurs et de goélands s’y rassemblent pour la grande migration vers le sud. Ce spectacle saisissant fait le bonheur des ornithologues, des peintres et des photographes. Complété par un souper dans l’un des nombreux excellents restos du secteur, le bonheur est total!

Magasin général, Brewster, Cape Cod
Magasin général, Brewster, Cape Cod

D’autres bonnes adresses

À Wellfleet, le légendaire Moby Dick, où la famille Barry sert depuis 30 ans de délicieux clam strips, homards, poissons grillés ou burgers dans une ambiance de cabane de pêcheur d’une propreté irréprochable. On peut y apporter son vin.

À Hyannis, Pain d’Avignon est à la fois l’une des principales boulangerie du Cape et un charmant bistro membre d’un réseau de restaurants qui se font un point d’honneur d’aider les artisans locaux.

À Brewster, non loin d’Orleans, le Brewster Fish House est une institution. On fait la file à l’heure du lunch et au souper pour déguster leurs exquis chowders et soupes de poisson.

À North Truro, au 316 de la route 6, Savory & Sweet Escape propose pizzas au four à bois, paninis, burgers gourmet, café latte, muffins et crème glacée maison.

Pour en savoir plus : www.capecodchamber.org

 

 

Par L'équipe Exquis

Inscrivez-vous au Club XKI c\\\

Autres articles de la même catégorie

Ouvert depuis un an, la cache du Domaine est un complexe hôtelier de luxe au coeur de la région de Chaudière-Appalaches, à Thetford Mines.

Par Julie Aubé. Algues wakamé atlantique, kombu royal, petit goémon : autant de « légumes de mer » de chez nous qui sonnent moins familiers que les carottes et concombres.

Montréal Passion Vin 2019
Montréal Passion Vin 2019 FHMR
Prix du Public vin bière 2019
  • UN MONDE EXQUIS INC.
  • 3425, BOUL, WILFRID-HAMEL
  • SUITE 102
  • QUÉBEC, QC, G1P 2J3
  • CANADA
© Exquis. Tous droits réservés.